TANC

Tanc est un artiste plasticien né à Paris en Mai 1979. Aujourd’hui, il a déjà exposé à travers le monde. Ce qui le caractérise, c’est l’unicité de son style, une caractéristique qu’on comprend plus quand on apprend que Tanc a grandi avec le graffiti. Il considère que l’art de la rue est éphémère et que l’action est plus importante que le résultat. Pour lui être « artiste est un mode de vie », l’investissement doit être total et l’intégrité absolue. Au début des années 2000, il se concentre sur un travail d’atelier et se démarque tout de suite des graffeurs traditionnels par son travail basé sur le trait et une recherche sur la synthèse. D’abord de son nom, puis de celle des tags en général, puis des personnes, de la musique, et pour finir de son sujet préféré : la vie.
Essentiellement basé sur le trait, son travail ne cherche pas à être parfait mais plutôt spontané. C’est l’état dans lequel il est qui va définir sa densité et sa rigueur. Son rythme cardiaque actionne son bras à la manière d’un métronome, il ne doit pas essayer de contrôler ce flux mais juste de comprendre la composition qu’il fait apparaître en équilibre entre son conscient et son inconscient. Il compose sa musique et ses toiles d’une manière spontanée. Il est dense ou léger, rigoureux ou déstructuré, Tanc ne joue pas, il vit son art.
L’artiste signe ses toiles Tanc comme il signe les murs de ses tags depuis l’adolescence. Cette discipline est d’abord l’exutoire instinctif d’un besoin d’expression : il se réapproprie l’espace urbain en criant son nom à la ville avec force. Bientôt, les lettres disparaissent et Tanc s’engage dans une recherche formelle abstraite. En concentrant son travail sur le trait et la couleur, il renouvelle la recherche picturale classique en la confrontant à la vivacité première de l’art de la rue : prépondérance de l’action, perfection du geste, acceptation de l’aléa et expression d’une singularité forte. Avant tout, ses œuvres frappent par leur intensité, leur musicalité et la vibration des lumières et des matières. L’action, l’énergie et l’émotion de l’artiste touchent le spectateur de la façon la plus sensuelle, intime et immédiate.

Tancrède Perrot aka Tanc is a French artist born in 1979 in Paris.  His work is characterized by the uniqueness of his style, which is better understood acknowledging Tanc grew up as a graffiti artist. He sees street art as ephemeral: the creative process matters more than the result itself. To him, being an artist means embracing a certain way of life: to be fully committed, and show absolute integrity. From the turn of the century, he mainly focused on studio work. His exploration of the possibilities of the line allowed him to immediately stand out from the usual graffiti artists. He strives to accomplish a synthesis of his name, tags in general, of individuals, music… He wants to represent life itself. 

Tanc seeks spontaneity rather than perfection. The artist’s state of mind defines the work’s density, its precision. His heartbeat activates his arm like a metronome. Rather than trying to control this flow,  he tries to understand the composition that suddenly appears on the canvas. A perfect balance between conscious and sub-conscious impulses.

He signs TANC on his canvasses as he used to tag the walls in his teenage years. This discipline is above all an instinctive outlet for a need to express himself: he takes over the urban space and shouts out his name across the city. 

As the letters dissolved, TANC started exploring formal abstraction. Focusing his work on line and color, he regenerates the pictorial tradition by confronting it with street art’s essential vitality: prevalence of action, perfection of the gesture, acceptance of the unexpected, and expression of a strong singularity.  His pieces are striking by their intensity, a musical vibration of lights and materials. Action, energy, and the artist’s emotion move the viewer in a sensual, intimate and immediate way.