LEGAL NOTICES

HOPARE – Après Dakhla

BORDEAUX – France – 08/12/2018 – 29/12/2018

De retour du Festival International de la Mode Africaine (FIMA), la Cox Gallery met au point une exposition inédite des oeuvres du street artiste HOPARE spécialement réalisées pour cette occasion. Du 8 au 22 décembre 2018, « Après Dakhla » propose aux visiteurs, collectionneurs un récit sur le voyage effectué de Bordeaux au Sahara marocain par l’équipe de la galerie, l’artiste, le photographe Nicolas Giquel et le vidéaste Ambroise Prince. Le street art débarque dans le désert pour une expérience en dehors de la ville. Pour cette occasion, Hopare a réalisé une série de toiles et de sculptures. Celles-ci ont été amenées à Dakhla grâce à un road trip filmé, dont le résultat sera dévoilé au cours du mois de décembre.

 

HOPARE

Alexandre Monteiro alias HOPARE, est un artiste complet qui mêle abstraction et figuration dans un dynamisme géométrique contrôlé. Il découvre l’art urbain dès l’âge de douze ans en arpentant les couloirs d’une vieille usine désaffectée et se fait vite remarquer par son professeur et mentor Shaka. A la recherche de sa propre identité plastique, HOPARE travaille pendant quelque temps dans une entreprise d’architectes d’intérieur. Il appréhende une manière de dessiner différente, basée sur des lignes droites, parallèles, structurées.

Des visages se dévoilent dans ses compositions sous l’entrelacement maîtrisé des lignes. Sur toiles, murs ou encore à travers la sculpture, l’artiste cherche à établir une connexion avec son public. Toutes ses oeuvres sont construites autour d’interactions humaines, de rencontres et de découvertes. Ses nombreux voyages lui ont permis de côtoyer de nouvelles cultures, autant d’inspirations qui animent ses réalisations.